kryptowährung als geldanlage welche neue kryptowährung kaufen dieter bohlen lässt bitcoin superstar kryptowährung muss ich bank auskunft geben wenn kryptowährung kaufe

Histoire

MOOSCH est situé dans la vallée de la Thur et est traversé par la mythique RN66 qui conduit en vieille France au col de Bussang. Le village est dominé par le point culminant des Vosges, le Grand Ballon et par le massif du Rossberg.

Le village compte 1738 habitants et calque son évolution démographique sur celle de l’ensemble des communes de la Vallée.

Le nom de MOOSCH – qu’il faut prononcer en quadruplant au moins le « o » - vient d’un terme vieil allemand qui signifie marais, symbolisé sur les armoiries par les fleurs de populage ou caltha des marais.

Historiquement, le développement du village est lié à la présence de mines de plombs argentifères qui avaient la réputation d’être «les plus productives du Saint Empire… » et qui étaient exploitées jusqu’au début du XXème siècle.

Le village s’est trouvé ravagé par la guerre de Trente Ans et a perdu les ¾ de sa population, mais s’est repeuplé assez rapidement grâce à l’immigration, suisse notamment.

Les villageois ont participé activement aux évènements de 1789 et sont allés chahuter nos seigneurs ecclésiastiques, les abbés de Murbach dans la vallée voisine de Guebwiller.

Au XIXème siècle, MOOSCH a connu un important essor économique dû au Textile, comme tous les villages de nos vallées.

Dès Août 1914, MOOSCH est redevenu français et le restera pendant toute la Grande Guerre. Le village devient un lieu de cantonnement et l’hôpital, aujourd’hui résidence pour personnes âgées, devient un hôpital militaire où sont soignés les blessés de la bataille du Vieil-Armand. La guerre 14/18 nous a «légué» un cimetière militaire qui sera bientôt inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. 500 Poilus y sont enterrés. De nombreuses personnalités dont le Président Poincaré et le roi d’Italie ont rendu hommage aux victimes en se rendant à la Nécropole.

Chaque année au 15 août, un groupe important de paroissiens grimpe en procession sur l’une des 4 collines qui entourent le village tenant ainsi la promesse faite en 1916 par les autorités civiles et religieuses d’ériger un ex-voto dédié à la Vierge si le village était épargné.

L’histoire du XXème siècle reste à écrire…mais nous avons inauguré il y a quelques années «une place des Incorporés de force».

Aujourd’hui, les mooschois disposent de nombreux services : médecins, dentistes, kinésithérapeute, pharmacien, cabinets d’infirmières, vétérinaire, salon de toilettage pour animaux, salons de coiffure, garagistes, Crédit Mutuel… Egalement de tous les commerces utiles : boulangerie, boucherie, bureau de tabac, point Poste, épicerie, magasin de vente de Télévisions et d’appareils électroménagers…

Les gastronomes ont le choix entre deux restaurants, «La Petite Auberge» et «Aux Trois Rois». Pour ceux qui préfèrent une cuisine plus exotique, ils trouveront un petit restaurant qui propose des spécialités orientales. Pour ceux qui ont besoin d’une marche apéritive, ils ont le choix entre la ferme auberge du Gsang ou le gite d’étape du Belacker.

La quasi-totalité des branches de l’artisanat sont présentes à MOOSCH, entreprises de maçonnerie, de peinture, de chauffage/sanitaire, menuiserie ainsi qu’une importante entreprise de travaux public.

Enfin le premier employeur du village, l’entreprise Hydra Cosmetics qui fabrique des produits d’hygiène en coton…

Quatre collines formant quasiment un rectangle entourent le village. Elles ont chacune sa singularité ; par exemple, la colline du bûcher où se perpétue à la St-Jean la tradition de la crémation des fackels. La municipalité a eu l’idée de relier ces quatre collines par un circuit pédestre balisé qui permet de mettre en valeur les magnifiques paysages de notre Commune. Ce circuit passe notamment par la cascade de la «Roche aux bébés» qui est un lieu où souffle l’esprit et où a été aménagé une promenade très familiale à proximité de laquelle nous avons semé des plantes mellifères sur environ 70 ares et que nous appelons «la prairie aux abeilles».

Difficile d’évoquer tous les événements festifs dans un village qui compte une quinzaine d’associations toutes plus actives les unes que les autres. Notons cependant le Téléthon auquel la population participe depuis 2001. C’est un évènement exceptionnel, une fête villageoise qui fédère toutes les associations, des bénévoles et la municipalité et qui traduit l’une des qualités essentielles de notre village : la générosité.

Read More

moosch